Mercado Russafa

    Explorez le quartier de Ruzafa

    29/05/20 12:13

    Le quartier de Ruzafa (ou Russafa en valencien) est considéré par beaucoup comme le lieu le plus branché et à la mode de Valencia. Les valenciens sont tendances et Ruzafa est le parfait exemple d’un quartier plein de caractère qui ne copie personne. S’étendant de l’est de la gare ferroviaire à l’avenue de Peris et Valero,

     Beaucoup d’artistes et des personnes de différentes nationalités y résident.

    Le nom Russafa vient de l’ancien mot arabe jardin puisque c’est à cet endroit que le prince maure Abd Allah al-Balansi fit construire son palais et ses jardins d’agréments au 8ème siècle. Même si désormais ils n’existent plus, cela demeure le lieu où les valenciens sortent s’amuser, de jour comme de nuit. L’aire de jeux à Plaza Manuel Granero est populaire auprès des enfants. Quant aux adultes, ils préfèrent parcourir les boutiques alternatives, se détendre en terrasse à Plaza Doctor Landete ou faire la tournée des bars jusqu’à tard dans la nuit.

    Ruzafa est un lieu où la créativité émane. Durant le festival des Fallas, les rues telles que Literato Azorin, Cuba et Sueca sont spectaculairement illuminées et elles remportent souvent le premier prix au concours d’illumination. L’association Russafa Cultura Viva organise des événements communautaires comme le Carnaval coloré ou l’évènement “A les balconades !”, qui se déroulera jusqu’au 11 juin prochain. A cette occasion, les balcons du quartier sont décorés d’œuvres d’art insolites sur des thèmes liés au développement durable et aux droits de l’homme.

    L’art contemporain est présent dans des galeries comme Espai Tactel (Denia 25) et Pepita Lumier (Segorbe 7), mais aussi au Sporting Club Russafa, un ancien club de boxe transformé en espace d’art, accueillant toute sorte d’évènements, allant des expositions de photographies aux performances de danse.

     

    Le marché coloré de Ruzafa est le cœur et l’âme du quartier. Au milieu des bavardages des acheteurs, vous trouvez des étals de produits frais et alléchants provenant de la région et au-delà (y compris du bœuf de Kobe importé depuis le Japon). Le bar Mercado de Ruzafa est l’endroit idéal pour s’arrêter pour « l’almuerzo », repas incontournable entre le petit-déjeuner et le déjeuner.

    Ruzafa est également le repaire des gourmets. Après tout, c’est dans ce quartier que le chef local Ricard Camarena a installé son restaurant étoilé Michelin du même nom (Doctor Sumsi 4, mais bientôt transféré au nouveau hub gastro-culturel Bombas Gens), ainsi qu’un restaurant plus décontracté, le Canalla Bistro (Maestro Jose Serrano 5). Il y a un large choix de restaurants, que ce soit des bars à tapas traditionnels ou des restaurants plus insolites comme La Conservera (Literato Azorin 18), qui sert uniquement du poisson en conserve. Vous pouvez aussi apprécier une cuisine créative à Dos Estaciones (Pintor Salvador Abril 28), ou dans une maison historique à El Huerto (Pedro III el Grande 13). Pour les amateurs de sucré, Dulce de Leche (Pintor Gisbert 2) est un incontournable.

    Les différentes nationalités qui se sont installées dans le secteur se reflètent dans la diversité des restaurants. Doña Petrona (Padre Perera 5) rassemble le meilleur de la cuisine locale et argentine avec des chefs formés au restaurant étoilé Michelin El Poblet. A Nozomi (Pedro III el Grande 11), vous avez l’impression de marcher dans une rue typique de Tokyo et à Copenhaguen(Literato Azorin 8) vous pouvez apprécier le mode de vie nordique et sa cuisine saine et végétarienne. Les visiteurs soucieux de leur santé peuvent également profiter d’une cuisine méditerranéenne à La Mas Bonita (Cadiz 61) et les plats vegan et bio de Miobio (Cadiz 67).

     

    Mais c’est après le dîner que Ruzafa se transforme véritablement en un des lieux majeurs de la vie nocturne valencienne. Et il y a de nombreux bars où vous pouvez aller boire un verre, comme Olhöps Craft Beer House (Sueca 21) qui produit ses propres bières artisanales ou des lieux moins conventionnels pour se retrouver entre amis.

    De plus, vous pouvez vous rendre à Ubik (Literato Azorin), une librairie où vous avez la possibilité non seulement de prendre une bière, mais aussi de jouer du ukulélé, d’exercer vos compétences linguistiques, d’assister à la présentation d’un livre ou encore de faire participer les enfants à des ateliers spécialisés. Vous pouvez aussi siroter un cocktail – comme une traditionnelle Agua de Valencia – entouré de mannequins, de vieux jouets et de meubles vintages à La Bella de Cadiz (Cadiz 54).

    Tous ces éléments font partie de l’essence de Ruzafa, où le conventionnel rencontre le non-conventionnel et où tout le monde et toutes les idées sont les bienvenus.

    Culture, Gastronomie

    Nueva llamada a la acción

    Suivez-nous